334 Rue Nicolas Parent 73000 Chambéry
06 3116 32 16
contact@aat-s.com

[ASTUCE DU VENDREDI] 7 astuces pratiques sur Indesign🩉

[ASTUCE DU VENDREDI] 7 astuces pratiques sur Indesign🩉

Si vous dĂ©butez sur InDesign🖌, vous passez probablement Ă  cĂŽtĂ© de tas d’astuces qui faciliteraient grandement votre travail. En effet, le logiciel de mise en page d’Adobe regorge d’outils qui automatisent la crĂ©ation. ⏰Avec les astuces AAT’s n’oubliez pas que gagner du temps sur des actions redondantes, c’est non seulement un gain d’argent mais aussi plus de temps pour la crĂ©ation !đŸ’¶

👉Au risque de dĂ©cevoir les plus expĂ©rimentĂ©s d’entre vous, cet article ne vous rĂ©vĂ©lera pas grand chose de plus. L’article s’ adresse essentiellement aux dĂ©butants et aux intermĂ©diaires, ayant majoritairement constatĂ© qu’ils faisaient des tĂąches automatiques manuellement.

1 – Le pathfinder 🛠

Cet outil permet d’additionner ou de soustraire plusieurs formes entre elles. Sur InDesign, l’outil est Ă©galement prĂ©sent et vous sert, entre autres, Ă  insĂ©rer une image parfaitement alignĂ©e sous diffĂ©rentes formes (se rĂ©fĂ©rer Ă  l’infographie ci-dessous).

Pour utiliser le pathfinder, allez sur « Outils < Pathfinder Â» et choisissez le type de pathfinder qui vous intĂ©resse, voici les effets de ce dernier :

Dans l’exemple de l’infographie, il s’agit d’une addition de toutes les formes similaires. Ensuite, pour insĂ©rer une image, on sĂ©lectionne la forme additionnĂ©e, on appuie sur CTRL + D et on importe l’image que l’on souhaite : le tour est jouĂ© !

Si vous voulez changer d’image, rien de plus simple : il suffit d’importer la nouvelle image sur la forme pour qu’elle remplace l’ancienne.

2 – Les donnĂ©es variables 👉📈📉

Adobe InDesign est optimisĂ© pour la crĂ©ation de mise en page pour le print : livres, flyers, cartes de visite, tout peut ĂȘtre automatisĂ© grĂące aux donnĂ©es variables. Prenons l’exemple de la carte de visite : admettons que vous devez crĂ©er 600 cartes de visites similaires pour 600 personnes diffĂ©rentes. Vous perdriez un temps phĂ©nomĂ©nal Ă  remplir ces informations une Ă  une. Alors, si vous disposez d’une base de donnĂ©e sur un fichier Excel (.xls, .xml ou .xlsx), vous pourrez automatiquement les importer sur votre document.

Pour plus d’informations, voici un tutoriel dĂ©taillĂ© prĂ©sentĂ© par Adobe :

https://helpx.adobe.com/fr/indesign/using/data-merge.html

3 – Les scripts 🖋

La fonction « script Â» du logiciel de mise en page est de loin l’outil le plus puissant et, sĂ»rement, le plus mĂ©connu du grand public. Le script permet par exemple de crĂ©er automatiquement des repĂšres Ă  partir d’un objet sĂ©lectionnĂ© (AddGuides) ou d’insĂ©rer automatiquement toutes les pages d’un PDF dans le document (PlaceMultipagePDF). Sur InDesign, une liste de scripts prĂ©dĂ©finie existe, la voici :

  • AddGuides : Ajoute des repĂšres autour des objets sĂ©lectionnĂ©s.
  • AddPoints : Ajoute des points aux tracĂ©s des objets sĂ©lectionnĂ©s.
  • AdjustLayout : DĂ©place les objets sur une distance dĂ©finie sur les pages droite et gauche.
  • AlignToPage : Aligne les objets sur des positions dĂ©finies dans une page.
  • AnimationEncyclopedia :CrĂ©e automatiquement des boutons avec diffĂ©rentes propriĂ©tĂ©s d’animation.
  • BreakFrame : Supprime un bloc de texte sĂ©lectionnĂ© et son contenu, d’un article.
  • CornerEffects :Redessine le tracĂ© des Ă©lĂ©ments sĂ©lectionnĂ©s au moyen d’effets d’arrondi divers. Il est possible d’appliquer des effets d’arrondi Ă  des points sĂ©lectionnĂ©s sur un tracĂ©.
  • CreateCharacterStyles : DĂ©finit un style de caractĂšre complet d’aprĂšs le texte sĂ©lectionnĂ©.
  • CropMarks : Ajoute des traits de coupe et/ou des repĂšres de montage autour des objets sĂ©lectionnĂ©s.
  • ExportAllStories : Exporte tous les articles d’un document dans une sĂ©rie de fichiers texte.
  • FindChangeByList :ExĂ©cute une sĂ©rie d’opĂ©rations courantes de recherche/remplacement de texte, par la simple lecture d’un fichier texte dont le contenu est sĂ©parĂ© par des tabulations.
  • ImageCatalog :Place tous les graphiques d’un dossier donnĂ© dans une disposition de type planche-contact.
  • MakeGrid : CrĂ©e une grille par subdivision ou duplication des objets sĂ©lectionnĂ©s.
  • Neon : Applique un effet de fusion aux objets sĂ©lectionnĂ©s.
  • PathEffects : Modifie la position des points de tracĂ© sur les objets sĂ©lectionnĂ©s afin de produire un effet crĂ©atif.
  • PlaceMultipagePDF :Importe toutes les pages d’un fichier PDF.
  • SelectObjects : SĂ©lectionne les objets de la planche active par type.
  • SortParagraphs : Trie par ordre alphabĂ©tique les paragraphes de la sĂ©lection.
  • SplitStory : Scinde les blocs de texte de l’article sĂ©lectionnĂ© en blocs de texte distincts sans lien.
  • TabUtilities :Applique des taquets de tabulation et des retraits au texte sĂ©lectionnĂ©.

4 – Les tabulations rĂ©guliĂšres ➡

L’exemple le plus connu est celui du sommaire. 📖

Dans une table des matiĂšres classique, une suite de points sĂ©parent le titre du numĂ©ro de page. La plupart d’entre vous insĂšrent ces points Ă  la main, n’est-ce pas ? Si c’est le cas, sachez que c’est une possibilitĂ©, mais que vous ne maĂźtriserez pas l’alignement des numĂ©ros de pages de chaque ligne, et que si vous changez le texte, il faudra tout rĂ©aligner ! (voir l’infographie ci-dessous).

C’est un outil qui assure pourtant une homogĂ©nĂ©itĂ© parfaite.

Utilisez les tabulations ⏩⏩qui se trouvent dans le menu « Texte > Tabulation Â» en sĂ©lectionnant le paragraphe en question et insĂ©rez une flĂšche sur la rĂšgle, puis ajoutez un « . Â» dans la case « Point de conduite Â». Maintenant, placez votre curseur entre le titre de la partie et la pagination et insĂ©rez un caractĂšre de tabulation se trouvant sur votre clavier. RĂ©pĂ©tez l’opĂ©ration pour toutes les lignes du sommaire.

5 – Changer la pagination 📙📄

C’est une question que l’on se pose souvent avec InDesign : comment changer automatiquement le dĂ©but de sa pagination en n’insĂ©rant pas les numĂ©ros manuellement. L’outil « Options de numĂ©rotation et de sĂ©lection Â» du menu « Pages Â» rĂ©sout ce problĂšme :

En effet, il suffit de mettre le dĂ©but de la numĂ©rotation de la page que l’on souhaite, dans la case prĂ©vue Ă  cet effet.

6 – LibĂ©rer les Ă©lĂ©ment d’un gabarit 🔓

L’utilitĂ© d’un gabarit est d’avoir un modĂšle reproduit Ă  l’identique sur toutes les pages. Pour Ă©viter les erreurs, les Ă©lĂ©ments du gabarit sont automatiquement verrouillĂ©s sur votre page. Or, nous avons parfois besoin de libĂ©rer les Ă©lĂ©ments d’un gabarit pour les modifier sur notre page. Par exemple : modifier une image ou le contenu d’un bloc de texte.

Pour cela, il suffit de sĂ©lectionner votre page dans la fenĂȘtre « Pages Â», d’effectuer un clic droit et de vous rendre sur « LibĂ©rer les Ă©lĂ©ments du gabarit Â» (raccourci : CTRL + alt + Shift + L). Vous pouvez maintenant dĂ©placer/modifier vos Ă©lĂ©ments. ⌹

7 – Travailler en mode « Livre Â»

Dans le monde de l’édition, il est courant de confier la mĂȘme mise en page Ă  plusieurs graphistes, pour produire plus vite. Ils travaillent alors chacun sur un document InDesign et produisent leur partie du livre. Une fois terminĂ©, comment assembler ces diffĂ©rents documents ?📘

Le mode livre (« Fichier > Nouveau Livre) est l’outil d’InDesign servant Ă  assembler divers documents en un seul fichier PDF. Si les documents ont bien Ă©tĂ© exĂ©cutĂ©s, la pagination se rĂšglera automatiquement Ă  l’export.



âžĄïžđŸ“•đŸ“– Inscrivez vous pour recevoir plus d’information sur nos formations professionnelles en Bureautique / Webdesign 🩉http://eepurl.com/gg1t5D

Merci rendez vendredi prochain pour de nouvelles astuces  AR ✌😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils